Les logiciels malveillants et les attaques internes ont représenté un tiers des coûts liés à la cybercriminalité

Paris, le 2 avril 2019 - Selon l’étude d’Accenture (NYSE : ACN) et du Ponemon Institute, intitulée « Cost of CyberCrime Study », le coût pour les entreprises des logiciels malveillants et des cyberattaques perpétrées en interne, a bondi de 12 % en 2018, pour représenter un tiers du coût total des cyber-attaques.

02 avril 2019